Actualités

Meilleurs voeux

Calendrier

Février 2018…encore un pas.

La symbolique est nécessaire à la vie. Prendre la plume, c’est retenir un peu ce flot de vie qui coule.

Mais la compréhension des phénomènes qui soutiennent cette vie est aussi nécessaire.

Cette vie faite de deux logiques qui s’entrecroisent.

Logique humaine, logique animale.

Le curable de notre réalité, l’incurable de nos rêves…

Alors on part en  quête pour ces compagnons…on sonde les notions de comportements, d’éthologie, on analyse les composantes de leur alimentation et les effets sur leur système digestif…On observe, on réagit, on évolue…

Puis on prend le Canon pour juste savourer ce qui est si évident en eux, la propension au bonheur, la connexion au présent !

Alors on cherche ces clichés de couleurs ou ces clichés de transparence dans la neige…

 

 

Encore un pas c’est aussi accepter de ne pas être le centre de symétrie entre l’avant et l’après. Ne pas chercher devant, nos compagnons qui sont restés derrière. Se laisser surprendre par la générosité de l’un, l’insolence de l’autre, la sensibilité, la résistance, le tendre dévouement de ceux qui sont bien là,…l’indomptable plus jeune qui vient enchanter notre troupe.

 

Karma, fille d’Haya, petite fille de Louna, arrière petite fille d’Akillès…ta présence

nous fait sourire, et dans ce sourire, notre reconnaissance à Popa David et Mom Anne Céline et petit berger Raphaël qui t’ont si généreusement couvée.

   

 

Des petits moments psychédéliques, à capter les couleurs urbaines.

 

 

Ou, être témoin de leur jeux transparents de fluidité dans la neige…Tout a l’air si cohérent pour eux ! Pas besoin de théories, juste le Vivre suffit !

 

 

 

Les deux « gazelles »  sont syncros ! Galops à droite, galops à gauche !

Un compagnon léo c’est du bonheur…mais plusieurs c’est délectable, de cette complicité entre eux. Et les jeux sont toujours aussi instantanés et harmonieux.

Pitchoun, fille de notre Arwen, tu remets en question nos « confortables limites »,

tu ouvres un espace de découverte de tes talents d’exploratrice insolente…

Pitchoun, Karma.

 

Quelques jours passent, enfin un rayon de soleil, Léon près de notre yack Arwen…

…semble tranquillement fumer son « joint » !

Et comme « chaque mot est un oiseau à qui l’on apprend à chanter »…je vous souhaite une belle mélodie de février !